Retour sur le sommet Google Partners 2016

La conférence annuelle Google All-Stars s’est déroulée en fin 2016. Compte rendu de Jeremy Easterbrook, fondateur et président-directeur général de l’agence Index, qui s’y trouvait.

Cette année, l’événement a réuni 900 experts provenant d’environ 300 agences partenaires. En tout, 51 pays étaient représentés pour assister aux trois jours de présentations par Google en Californie.

Alors que j’étais enchanté des sujets couverts de la dernière édition, le format a été renouvelé pour être plus extensif sur la culture de Google et moins orienté sur des sujets techniques.

Google Partner Summit

Des leçons à retenir

La thématique du Google Summit était centrée sur la transformation digitale qui continue de s’opérer à l’échelle mondiale : comportements mobile, explosion de la vidéo en ligne, la réalité virtuelle, l’usage du machine learning et la diversité en entreprise. Je vous livre un condensé des trois grands courants de cette année.

La vidéo en ligne croît à une vitesse fulgurante

Selon Cisco, 80% du trafic Internet sera de la vidéo d’ici 2019. Aux États-Unis, le 2e trimestre de 2016 a affiché des statistiques surprenantes – annulation de 625 000 abonnements au câble. Cette baisse provient des 18-34 ans qui ont diminué de 9% leur écoute de la télévision, et une hausse de 48% de la consommation sur YouTube. Google a également mentionné le lancement de plusieurs produits : le casque Dream View et son intégration native avec son téléphone Pixel, YouTube Music et l’application YouTube 360. Il faut épouser les grandes tendances de la vidéo digitale dans notre planification 2017 : musique, diversité, mobilité et immersivité.

Tendances vidéo

Le mobile et le marketing

Bien qu’on parle de mobile depuis plusieurs années, il faut fondamentalement s’adapter à la réalité des consommateurs. Il faut cesser de chercher la mesure parfaite sur le Web, car elle n’existe pas. Le mobile a brisé nos outils de mesure modernes (coût par acquisition, clics, return on ad spend). La compagnie Target a découvert qu’un acheteur omnicanal (utilise plusieurs appareils) vaut trois fois plus qu’un acheteur « unicanal ». Les leaders d’aujourd’hui ont modifié leurs KPI (key performance indicators) pour des micro-conversions plus haut dans l’entonnoir, par exemple mesurer l’utilisation d’un localisateur de succursale au lieu des ventes en ligne.

Target

Diversité dans le milieu des technologies

Il est naturel de chercher l’homogénéité dans une organisation. Pourtant, les études démontrent que les équipes socialement diversifiées sont plus efficaces à régler les problèmes. On constate encore aujourd’hui que les minorités et les femmes sont sous-représentées dans les technologies – une tendance inquiétante selon Google. Leurs recherches ont montré que cinq facteurs essentiels contribuent à rendre les équipes encore meilleures : sécurité à prendre des risques, ponctualité, clarté des attentes, signification et impact. Le géant de la publicité a d’ailleurs mis sur pied re:Work, un site dédié à rendre les milieux de travail plus performants.

bâtir une équipe gagnante

Google est un leader dans notre industrie. Nous avons été privilégiés qu’il dévoile sa philosophie car elle aura un impact mondial. À l’année prochaine peut-être!

Posté le 28/03/2017

À propos de l'auteur

Jeremy Easterbrook

Président d'Index Web Marketing, Jérémy est certifié Google Analytics et Google Adwords. Diplômé en communications, ses spécialités sont les stratégies Web et la programmation. Jérémy est un perfectionniste doté d'une redoutable résistance au stress.