Tout le monde le sait, le Web prend définitivement une tangente sociale et c’est tant mieux. Facebook et Twitter ont, par exemple, carrément révolutionné la manière dont les gens interagissent sur le Web. Groupon, Living Social et Tuango ont aussi réussi à créer une nouvelle manière de faire des économies, et ça marche très fort !

Nombreux s’accordent pour dire que Google s’oriente vers un algorythme qui va prendre en compte les facteurs sociaux comme le font déjà les entreprises mentionnées ci-dessus. Certains chanceux ont déjà vu quelques tests effectués par Google pour rendre son moteur de recherche plus social.

Comment Google fera-t-il ? En copiant Facebook, bien sûr ! Tout comme Facebook, Google entend démocratiser sa version du « Like » sous le nom de « +1 »

Google-plus-un

On parlera désormais de recherche sociale. On pourra non seulement « +1 » un site Web qui nous intéresse, mais aussi (toujours comme Facebook…) « +1 » les annonces que nous trouvons pertinentes !

Pour prévenir un minimum la manipulation du bouton « +1 », Google a mis en place quelques dispositions. Les utilisateurs devront non seulement avoir un compte Google actif mais en plus, le compte devra comprendre un Profil Google rempli.

Il est certain que la recherche sociale prévue par Google sera adoptée par les webmasters et que ceux-ci feront leur possible pour installer un bouton « +1 » sur leur site Web.

Le plus grand défi de Google réside toutefois dans l’engagement des utilisateurs. Contrairement à Facebook, qui est très engageant, Google n’a pas encore réussi à faire en sorte que sa plateforme fasse interagir un maximum d’utilisateurs. Il y a eu des tentatives, comme Ourkut et Buzz, mais on peut dire que ça n’a jamais réellement fonctionné.

Google saura-t-il enfin afficher son côté social avec cette nouvelle fonctionnalité ?

Posté le 15/04/2011

À propos de l'auteur

gbeliveau

Vice-président d’Index Web Marketing, Guillaume a étudié en communication. Sa spécialité est la publicité en ligne. Guillaume fait preuve de sens critique et s’illustre par sa diplomatie, sa bonne humeur et sa consommation abusive de café.