SEO HTTP2 :
une évolution conséquente pour le Web

Le SEO HTTP/2 va rendre plus performante la navigation sur un site Web. Dans cet article vous verrez comment il viendra assurement un facteur à l’optimisation des résultats SEO. En effet, plus le chargement d’un site Web sera rapide, plus l’expérience de l’internaute sera meilleure.

Dans cet article, vous découvrirez le protocole http/2, les bénéfices et les implications, d’où ça provient et les raisons de cette mise à jour, qui est la toute première du protocole http/1.
Vous verrez aussi comment le http/2 vous permettra d’optimiser la rapidité de votre site Web et de vos résultats selon John Mueller, analyste web de Google Suisse.
 

Qu’est-ce que c’est le HTTP/2?

Le HTTP/2 est une nouvelle version du protocole http qui aujourd’hui considérée comme l’avenir du Web. C’est une amélioration du protocole original http des vingt dernières années.
Cet avancement technologique a été développé par Google avec son protocole SPDY avec comme objectif principal :

  • Maximiser la sécurité des échanges de données sur Internet.
  • Augmenter le niveau de sécurité des échanges sur Internet.
  • Sécuriser au maximum les échanges de données sur Internet.

 

Quels sont les bénéfices de son usage?

Cette nouveauté fournie plus de rapidité et d’efficacité au chargement des pages Internet, mais aussi plus de sécurité.
HTTP/2 nécessite moins de requêtes à un serveur, ce qui réduira l’impact de ‘’surchargement’’.
Exemples d’avantages du http/2 :

  • Multiplexage des requêtes au serveur en faisant passer de multiples informations par un seul chemin de transmission.
  • Optimisation de la négociation SSL par l’envoi des ressources référencées du serveur au navigateur.
  • Conservation des mêmes API.
  • Compression des requêtes et des réponses.
  • Requêtes moins coûteuses en poids.
  • Encryption des échanges plus facile.

 

Les implications SEO

La vitesse de chargement d’un site est un critère tenu en compte par Google dans son algorithme de positionnement. Critère parmi d’autres qui ne compte pas beaucoup quand le site à une vitesse de chargement normale, mais qui peut devenir très pénalisant quand un site prend trop de temps pour charger le contenu.
En effet, GoogleBot va désormais pouvoir gérer les échanges de données sur Internet avec plus de sécurité, mais aussi plus de rapidité et d’efficacité afin de rendre la navigation meilleure pour l’internaute.
Le HTTP/2 va permettre aux sites Web de charger plus vite, ainsi que sur les versions mobiles, les interruptions de chargement seront minimisées, et toutes les versions HTTP/1.1 seront compatibles au HTTP/2. Côté SEO, ces évolutions n’affecteront pas les URLs et les éléments modifiés ne seront que meilleurs.

 

HTTP/1 vs HTTP/2

 

 

Vidéo Google Hangout (EN)

Dans cette vidéo de Google, présentée par l’ingénieur John Mueller, vous trouverez des points intéressants sur le http/2. Cette vidéo étant quelque peu longue, une retranscription des questions et réponses clés mentionnées ce trouve ci-dessous.
English Google Webmaster Central office-hours hangout

 

 

Questions / Réponses

Question 1 – Positionnement :
« Est-il vrai que si une page n’a pas été indexée récemment, elle ne sera pas bien classée ou il lui sera attribué moins d’autorité. Également, y-a-t-il des avantages à resoumettre son plan de site hebdomadairement ou plus souvent? »

« Is it true that if a page hasn’t been crawled recently, it won’t rank well or will be given less authority? Also, is there any advantage to resubmitting your sitemap weekly or more often? »

John Mueller :
« En général, nous essayons de faire l’exploration de site sur ce que nous pensons qui pourrait être changé sur la page ou comment il pourrait être modifié.
De plus, beaucoup de systèmes CMS soumettent automatiquement un fichier sitemap chaque fois que vous faites le moindre changement. Vous n’avez donc pas besoin de le faire manuellement. »

« In general, we try to do our crawling based on what we think this page might change or how often it will be changing. »
He adds : « And in addition, most CMS systems automatically submit a sitemap file whenever you make any changes. So you definitely don’t need to do that manually. »

Question 2 – Explorations et indexations de pages :
« Y-t-il des limites aux explorations et indexations de pages quand on passe du HTTP1 au HTTP2? »

« Are there any crawling indexing limitations when moving from HTTP1 to HTTP2? »

John Mueller :
« Pour le moment, GoogleBot ne supporte pas le HTTP2, seulement en exploration de site. Si votre site web est uniquement accessible via le HTTP2, qui est la nouvelle version du http, ensuite vous ne serez pas capable d’explorer votre site correctement. Cependant, l’un des grands avantages du HTTP2 est que vous pouvez grouper les requêtes. »

« For now, Googlebot doesn’t support HTTP2—only crawling.
So if your website is only accessible via HTTP2, that’s the newest version of HTTP, then we won’t be able to crawl that properly. »
He adds : « One of the big advantages of HTTP2 is that you can bundle requests. »

Question 3 – Chargement des nouvelles pages :
« Quand un changement de domaine survient avec un 301 bien fait et les outils Webmaster et un changement d’adresse établi correctement, combien de temps ça prend habituellement pour que les nouvelles pages apparaissent au lieu des anciennes pages? »

« When a domain change takes place, with the right 301 redirects and Webmaster Tools, as well as a properly set up change of address, how long does it usually take for the new pages to appear instead of the old ones? »

John Mueller :
« Cela peut prendre quelques heures ou une journée ou bien après que vous ayez tout mis à jour. Ça peut se faire aussi très rapidement. »

« It can take a few hours, or up to a day or more, after you’ve set everything up. It can happen fairly quickly, actually. »

Question 4 – Mesure de la vitesse :
« Comment Google mesure la vitesse de bande? »

« How does Google measure bandwidth speed? »

John Mueller :
« D’une part, le flux d’une page est quelque chose que nous prenons en compte, mais ce n’est pas un élément critique dans le facteur de positionnement. Si nous avons des pages équivalentes, et que nous voyons une page qui est significativement plus lente, alors ceci est quelque chose que nous allons prendre en compte.
De plus, pour l’exploration de page, nous ne regardons pas uniquement le HTML. Nous essayons de vraiment regarder comment la page apparaît dans le navigateur.
En général, nous essayons de suivre les lignes directrices en regardant quelles pages sont pertinentes pour l’utilisateur plutôt que de regarder quelles pages mettent en œuvre des balisages techniques spécifiques. Ceci est par rapport au HTML.
Si une page est valide en HTML, alors évidemment c’est une bonne chose. Mais ce n’est pas forcément ce qu’un utilisateur va remarquer. C’est pourquoi nous ne prenons pas en compte ce point comme facteur de positionnement. »

« While speed is something we do take into account, it’s not something that would be a critical ranking factor. If we have equivalent pages, and we see one is significantly slower, then that’s something we will take into account. »
He adds : « So for indexing, we don’t just look at the HTML. We try to actually look at what the page looks like in a browser.
In general, our guidelines are to try to look at which pages are actually relevant for the user instead of looking at which pages are implementing any kind of specific technical markup, for example. So that goes with regards to HTML.
If a page is valid HTML, then obviously that’s a good thing. In most cases, though, a user isn’t really going to notice if it’s valid HTML or not. So we’re not going to use that as a ranking factor. »

Question 5 – Rich snippets :
« Les rich snippets aident dans le positionnement de Google car il est facile pour Google de comprendre
les structures du web. »

« Rich snippets help in Google rankings because it’s easy for Google to understand the structure of the web. »

John Mueller :
« Nous utilisons le rich snippets dans le balisage structuré pour mieux comprendre la page, mais votre site ne sera pas mieux positionné juste parce qu’il a un langage de balisage structuré. »

« We do use rich snippets in structured markup to better understand the page, but your site isn’t going to rank higher just because it has structured markup. »

Question 6 – Contenu dupliqué par domaines :
« Si Google voit un lien entre deux sites, par exemple, deux site affiliés qui ont le même fabricant, mais ont des entités séparées et leur propre contenu, allez-vous classer ces deux sites? Ou allez-vous choisir juste un plutôt que l’autre? »

« If Google sees a link between two sites, for example, two affiliates who have the same manufacturer, but are separate entities with their own content, will you rank both of these sites? Or do you choose one over the other? »

John Mueller :
« Peut-être, peut-être pas. Indépendamment ou non qu’il y a une relation affiliée ou pas, si nous pouvons voir que c’est un contenu unique et de valeur nous essayerons de le montrer séparément dans les résultats de recherche. »

« Maybe, maybe not. Regardless of whether there’s an affiliate relationship there or not, if we can see that there is unique and valuable content, we’ll try to show it separately in the search results. »

Question 7 – Contenu interne dupliqué :
« Un site e-commerce a des pages avec du contenu similaire excepté pour la couleur et les URLs comme, par exemple, un produit peut-être en rouge, en bleu, ceci avec 500 produits de 5 à 40 variations différentes. Ceci peut-être une pénalité? »

« If an e-commerce site had pages with similar content except for, say, the color and thus has similar URLs—for example, one product can come in red and also in blue— and this were the case for 500 products, with 5 to 40 different variations, could this cause a penalty? »

John Mueller :
« Non, ça pourrait être qu’une pénalité si le contenu est vraiment problématique et créer du référencement abusif (spamdexing). Mais en général, s’il s’agit d’un contenu nul pour un site de e-commerce, alors ce genre de duplication ne sera pas une cause de pénalité. Nous ne disposons pas d’une pénalité pour un contenu dupliqué. Ce qui pourrait probablement se produire c’est que nous plierons quelques-unes de ces pages ensemble pour les indexer et montrer après les résultats de recherche comme une seule URL au lieu de toutes les variations différentes. Mais, essentiellement, ceci est plus qu’un problème technique et pas quelque chose qui affectera négativement votre site web. »

« No, well, I guess it could cause a penalty if the content is really spammy and problematic. But in general, if this is null content for an e-commerce website, then no this kind of duplication would not cause a penalty. We don’t have a duplicate content penalty in that sense. What will probably happen is we’ll fold some of these pages together for indexing and show then the search results as one URL instead of all these different variations. But essentially, that’s more of a technical issue and not something that would negatively affect your website. »

Question 8 – PageRank :
« Doit-on utiliser PageRank comme système de référence? Est-ce comme ça que Google évalue une page? »
« Should we still use PageRank as a benchmark? Is that how Google values a page? »

John Mueller :
« Je me concentrais sur d’autres indicateurs, vous connaissez votre site et vous savez mieux ce que les gens veulent faire sur votre site, ce que vous pensez est donc une bonne chose à faire pour votre site. Ça pourrait-être par exemple de faire la traçabilité de vos conversions. »

« I would focus on other metrics, and you know your site best. You know best what you want people to do— what you think is a good thing to do for your site. That could be something like tracking the conversion, that kind of thing. But PageRank is definitely not one of those metrics. »

Question 9 – Facteur de positionnement :
« Comment un facteur de positionnement peut-être fiable s’il y a autant de raisons de recherche de types différent? »

« User engagement as a ranking factor is a rising topic. How can it be a reliable ranking factor if there are so many different types of search purposes? »

John Mueller :
« Nous prenons en compte comment les gens réagissent aux résultats de recherche quand nous affinons notre algorithme. Il y a des éléments sur lesquelles nous devons nous concentrer, comme les différentes intentions, les gens cherchent pour la même chose mais essayent de trouver quelque chose de complètement différent à la fois. »

« We do take into account how people react to the search results when we refine our algorithm. There are things like different intents, people searching for the same thing, but trying to find something completely different. »

Question 10 – Problème de positionnement :
« Mon site a été classé à la fin de la page 2 depuis un certain temps maintenant, et rien que je puisse faire le fait remonter. Comment je peux déterminer de quel problème cela est dû? »

« My site has been ranked at the bottom of page 2 for some time now, and nothing I do can make it go up. How can I find out what the issue is? »

John Mueller :
« Si vous avez créé des liens qui ont été perçu comme contre nos lignes directrices, il se peut que ce soit un point que vous devriez nettoyer et résoudre. »

« If you’ve been building links in a way that would be seen as against our webmaster guidelines, that might be something that you’d want to clean up and resolve. Instead of just focusing on links, I’d focus more on the actual content and the value that you’re providing to the visitors to your website. »

 

 

 

Conclusion

Comme John Mueller le présente lors de sa conférence, le HTTP2 ne présente pas d’inconvénient, ni même pour sa mise en place qui requiert uniquement votre accord d’installation. L’objectif principal étant d’accélérer le temps de chargement des pages Web, le protocole HTTP/2 nécessitera beaucoup moins de connexions, ce qui va alléger les serveurs et les réseaux.

Le niveau de performance de HTTP/2 va permettre d’optimiser le travail de toutes les industries reliées au Web et organisations travaillant avec le Web.
L’importance de rendre son site Web plus rapide :

  • Réduction des risques que l’internaute quitte votre site rapidement sans trouver ce qu’il cherchait.
  • Réduction du taux d’abandon du panier.
  • Augmentation du nombre de pages vues.
  • Augmentation du taux de conversion.
  • Augmentation du taux de fidélité de vos internautes.

Désormais vous comprenez mieux le http/2, ses bénéfices et ses implications qui seront à la fois avantageux pour vos utilisateurs et également pour le positionnement de votre site Web.
Il n’y a donc aucune excuse pour ne pas adopter rapidement le protocole http/2 sur votre site Web!
Si vous aimeriez explorer le potentiel du http/2 pour votre organisation vous pouvez nous contacter.

Sources :
Cloudfare

Search engine

Google Hangout

Posté le 23/12/2015

À propos de l'auteur

Audrey Lemarec