Comment l’IA change-t-elle le monde du référencement ?

18.10.18 | Référencement (SEO)

Par François LaPalme

L’intelligence artificielle est là pour rester et changera en permanence notre approche envers le référencement organique(SEO). En 2015, avec l’annonce de RankBrain, l’intelligence artificielle (IA) a été intégrée pour la première fois à l’algorithme de Google.

Dans le monde du marketing numérique d’aujourd’hui, l’IA, l’apprentissage automatique et l’apprentissage approfondi sont tous utilisés pour générer et implémenter des actions pertinentes, automatiser des tâches fastidieuses et personnaliser le contenu pour les utilisateurs en ligne. Également, les entreprises cherchent à mettre en œuvre des solutions d’IA dans divers secteurs, ce qui changera fondamentalement notre compréhension de comment exécuter des stratégies de marketing numérique.

Nous vivons dans un monde qui accumule de plus en plus de données et demande une puissance de calcul de plus en plus importante pour pouvoir trier la foule de données et extraire les informations les plus utiles. Bien qu’il s’agisse d’un objectif ambitieux, l’intelligence artificielle offre la possibilité de tisser des liens plus profonds que jamais avec les consommateurs, et les spécialistes du marketing devraient y prêter attention. L’IA est la boîte à outils à notre disposition pour exploiter la valeur de cette ressource sans fin que sont les données et peut être efficacement exploitée pour tirer des conclusions fondées sur des preuves scientifiques à partir des informations disponibles.

Le monde du marketing et du SEO

Plus particulièrement dans le monde du marketing et du référencement, l’IA est de plus en plus intégrée dans les recherches en ligne. Par conséquent, les résultats de recherche ressemblent de plus en plus aux comportements humains. RankBrain de Google a incorporé l’apprentissage automatique afin de mieux comprendre le contenu analysé, de mieux estimer l’intention des utilisateurs lorsqu’ils effectuent des requêtes de recherche et d’améliorer les résultats. Au cœur de cette humanisation du référencement, le mécanisme de recherche de Google est à l’écoute des utilisateurs et tente d’apprendre comment il devrait se comporter. Cela signifie que les experts doivent maintenant rester en constante évolution afin de s’adapter à un moteur de recherche qui apprend à indexer et à catégoriser les informations de la manière la plus « humaine » possible. Donc, le SEO ne consiste plus à un ensemble de règles prédéfinies et statique, et cela nécessite une nouvelle stratégie visant à mieux comprendre les désirs et comportements des consommateurs.

Les chiffres en contexte

Essayons de mettre les chiffres en contexte : Google voit chaque jour des milliards de requêtes de recherche, ce qui pousse le géant à améliorer son moteur de recherche de façon continue. De plus, les utilisateurs de Google s’attendent que les réponses qu’ils y trouvent soient exactes, précises, voire définitives. En tenant compte de l’évolution des moteurs de recherche, les experts SEO doivent aussi veiller sur la performance d’un site Web et interpréter ses analytiques, comprendre le comportement des utilisateurs du site, générer des idées de contenu et concevoir des expériences utilisateur personnalisées afin d’augmenter le trafic du site. Et ce, tout en apportant une valeur ajoutée. Pour ce faire, les experts en référencement doivent essayer de comprendre l’énorme quantité d’informations qu’ils ont devant eux. Pourtant, ils n’ont tout simplement pas les ressources humaines pour bien comprendre et analyser les données afin d’en tirer des conclusions pertinentes. Ils continuent donc de s’appuyer sur des observations découlant de l’intuition pour prendre des décisions.

L’intelligence artificielle, en termes simples, devient l’outil nécessaire pour traiter et analyser les informations pertinentes à grande échelle, puis d’extraire les observations qui sont inévitablement plus puissantes que l’observation humaine qui reposent souvent sur l’intuition au détriment d’une approche scientifique guidée par la logique.

À propos de l'auteur

François LaPalme

VP, Stratégie-Marketing

Des questions?

Contactez-nous